Louis CORDESSE 

Louis Cordesse en 1985 © Michel Dieuzaide

1/1

Peintures 1974-1984

Exposition du 29 avril au 24 juin 2014

PARLER LE CORDESSE

Le cordesse comme le chinois. On dit que Picasso, à un amateur qui se plaignait de ne rien comprendre à sa peinture, répondit que sa peinture était comme le chinois et que pour comprendre il fallait apprendre. Etrange langue sans doute qu'un homme seul invinte et que seul il parle; que nous allons apprendre sans jamais parler; juste pour la comprendre. A quels signes reconnait-on le cordesse dans l'ensemble de ces langues étranges ?

Le retournement n'est pas simplement le retour, c'est, selon Emile Littré, l'action de retourner, de tourner en un autre sens et le résultat de cette action. A titre anecdotique c'est aussi un terme de balistique signifiant la tendance qu'à une balle conique, lancée par une arme à feu, à se retourner, c'est-à-dire à arriver par son gros bout. Pour la peinture c'est, plus évidemment encore, une simple tendance. "Si cela se peut".

Robert Lévy

Galerie des Patriarches

12, rue des Patriarches, 75005 Paris

Tél : 06 62 45 88 50